Cacio e pepe
L'authentique recette

Avis:

Cari amici, aujourd’hui, une recette de pâtes qui a l’air simple mais qui est très difficile à réaliser : les célèbres spaghetti « cacio e pepe ». Le cacio e pepe nous vient du Latium. Trois ingrédients seulement : spaghetti, pecorino et poivre. Des ingrédients non périssables que l’on retrouvait dans les besaces des bergers du Latium lors de la transhumance.

Pour:  4 personnes
Préparation:   05 min
Cuisson:   10 min

Ingrédients

  • 320 g de spaghetti
  • 200 g de pecorino romano rapé
  • Du poivre
  • Un peu de sel

Instructions

Plongez les spaghetti dans une grande casserole d'eau bouillante et salée

Pendant ce temps, écrasez les grains de poivre et faites toaster 2 à 3 minutes la moitié dans une sauteuse à feu moyen.

Déglacez ensuite avec une à deux louches d'eau de cuisson. Le poivre doit infuser et l'eau doit devenir brunâtre.

Quand les spaghetti seront encore très al dente (5 à 6 minutes de cuisson max), égouttez-les, tout en conservant l'eau de cuisson, et mettez-les directement dans la sauteuse.

A feu doux, remuez constamment les spaghetti avec un mouvement circulaire, tout en ajoutant 2 à 3 louches d'eau de cuisson (vous cuirez comme cela les spaghetti tel un risotto).

Quand les pâtes sont presques cuites, occupez vous de la crème de pecorino.

Dans un saladier, mettez la moitié du pecorino et ajoutez une louche d'eau de cuisson. Mélanger au fouet énergiquement. Ajoutez ensuite le reste du pecorino (conservez-en juste un peu pour servir) et une louche supplémentaire d'eau de cuisson. Tenez un petit verre d'eau froide prêt si jamais la crème devient trop chaude et que le fromage commence à filer.

Versez ensuite la crème sur les spaghetti hors du feu, mélangez et servez immédiatement avec le reste du poivre.

Cari amici, aujourd’hui, une recette de pâtes qui a l’air simple mais qui est très difficile à réaliser : les célèbres spaghetti « cacio e pepe ».

Le cacio e pepe nous vient du Latium. Trois ingrédients seulement : spaghetti, pecorino et poivre. Des ingrédients non périssables que l’on retrouvait dans les besaces des bergers du Latium lors de la transhumance.

Mais même si cette recette a très peu d’ingrédients, elle n’est pas si simple que cela à réaliser. La difficulté de ce plat réside dans la crème de pecorino, obtenue avec l’eau de cuisson des pâtes et le pecorino romano. Tout est dans le dosage : si la température est trop élevée, le pecorino risque de filer et de former une grosse boule. Si l’eau est trop froide, au contraire, il y aura trop de grumeaux. Le secret pour réussir cette recette, c’est de la préparer en petite quantité (3 à 4 personnes max) et de pratiquer, pratiquer et encore pratiquer pour arriver à la crème de pecorino parfaite…! Et quelle satisfaction quand on l’obtient !

Et pour accompagner ce plat, j’ai choisi le délicieux vin blanc Pecorino du petit producteur des Abruzzes Faraone Vini. Ce vin blanc au caractère bien trempé est l’accord parfait pour les spaghetti cacio e pepe. Et pour la jolie petite histoire, ce vin s’appelle « Pecorino » parce qu’il est produit à partir des raisins que les brebis (les « pecore » en Italien ») mangeaient en traversant les vignes lors de leur retour de montagne à la fin de l’été.

Pour d’autres recettes italiennes, c’est par ici.