4/5 – (7 votes)

Bucatini all’amatriciana

(Et un peu d’auto-promo avec l’assiette ) Cari amici, voici un autre classique de la cuisine italienne : les bucatini all’amatriciana. Née entre le Latium et les Abruzzes, cette recette doit son nom à la commune d’Amatrice.

Pour:  4 personnes
Préparation:   10 min
Cuisson:   20 min

Ingrédients

  • 400 g de bucatini
  • 100 à 120 g de guanciale
  • 400 g de tomates concassées
  • 100 g de pecorino romano râpé
  • Huile d’olive
  • Un peu de peperoncino
  • Un petit verre de vin blanc

Instructions

Faites bouillir une grande casserole d’eau salée.

Découpez le guanciale en fines lamelles.

Dans une sauteuse avec un petit filet d’huile d’olive, faite revenir le guanciale jusqu’à ce que le gras deviennent transparent et légèrement doré. Déglacez avec le vin blanc puis retirez le guanciale et réservez. Gardez surtout le gras de la sauteuse – il servira comme base pour la sauce !

Ajoutez ensuite à la sauteuse les tomates concassées et une pincée de peperoncino. Laissez mijoter une quinzaine de minutes. Vous pouvez saler légèrement mais comme le guanciale et le pecorino sont déjà très salés, vous n’avez en principe pas besoin de sel supplémentaire.

Ajoutez ensuite le guanciale et continuez faire mijoter la sauce à nouveau pendant une dizaine de minutes en mélangeant de temps en temps.

Cuire vos bucatini « al dente » – 2 minutes avant la fin de cuisson, versez une ou deux louches d’eau de cuisson dans votre sauce.

Egouttez ensuite les bucatini et versez-les aussitôt dans la sauteuse en mélangeant vigoureusement – tout en ajoutant également plus ou moins les deux tiers du pecorino râpé.

Servez aussitôt avec le reste du pecorino !

Buon appetito !

(Et un peu d’auto-promo avec l’assiette ) Cari amici, voici un autre classique de la cuisine italienne : les bucatini all’amatriciana. Née entre le Latium et les Abruzzes, cette recette doit son nom à la commune d’Amatrice (tristement célèbre également pour le tremblement de terre dont elle a été victime en 2016).

Pour le choix des pâtes pour cette recette, les spaghetti sont les pâtes « officielles » utilisées pour cette recette à Amatrice, alors que les Romains préfères les bucatini (ces spaghetti plus épais avec un petit trou à l’intérieur – personnellement je trouve qu’ils retiennent encore plus la sauce, et que c’est encore plus gourmand !). Sans plus attendre, la recette des bucatini all’amatriciana ! 

Pour d’autres recettes de pâtes, c’est par ici.